Retour à la page d'accueil
Retourner à la page d'accueil Mettre le site en favoris Mettre le site en page de démarrage Ryoweb - Flux RSS

Espace Membres


Pas encore inscrit ?
Mot de passe oublié ?

Chroniques Manga & Manhwa

URA PEACH GIRL

Après le volume 1


SYNOPSIS

Sae est de retour, pour le meilleur? du pire ! La joie de rejoindre Momo et son amoureux à l'université n'aura été que de courte durée, puisque l'ancienne briseuse de couples se voit redoubler sa terminale, au grand désarroi de sa mère qui, depuis longtemps maintenant, sait à quoi s'en tenir avec elle. Ne supportant pas de refaire une année dans son ancien établissement, Sae décide d'aller squatter les bancs de la fac, à la recherche de la "perle rare". Elle la trouve très vite en la personne de Takuma, un étudiant déjà promis à une grande carrière de mannequin. Pourtant, à cause de la venue d'un certain Kanji Sawatari, les choses ne se passent pas tout à fait selon ses machiavéliques calculs...

AVIS

À la fin de la série Peach Girl, le lecteur a enfin découvert sur qui s'est porté le choix final de Momo. Un 18e volume plein de rebondissements digne de ce qu'a l'habitude de proposer Miwa Ueda, la brillante créatrice. Ura Peach Girl n'est ni plus ni moins que la suite quasi directe de la précédente publication, c'est pourquoi il est important d'avertir ceux qui n'en auraient pas encore terminé avec les déboires amoureux de Momo Adachi de ne pas lire ce nouvel opus, sous peine de se voir gâcher la surprise quant au dénouement de Peach Girl, et ce dès les premières pages de Ura Peach Girl. Vous suivez toujours ?

Miwa Ueda reprend donc du service, pour le plus grand bonheur de ses fans. Avoir choisi de consacrer cette nouvelle série à l'un de ses personnages les plus marquants jamais créés est sans aucun doute une bonne idée, puisque ça permet entre autres choses d'en apprendre un peu plus sur les raisons de la méchanceté permanente de Sae, la vraie héroïne de ce manga. Un début d'explication a d'ailleurs déjà débuté dans ce premier volume, très riche en événements, même si on voit venir le truc gros comme une maison. Bien entendu, on n'échappe pas à ce qui a fait la réputation de Sae, à savoir ses coups tordus, le naturel de la jeune fille revient au triple galop lorsqu'il s'agit d'écraser une rivale qu'elle ne peut pas sentir. À cette occasion, de nouveaux personnages font leur apparition, et s'avèrent être pour certains d'une importance majeure pour la suite de l'histoire, à commencer par Kanji Sawatari, un véritable boute-en-train qui rappelle un peu Kairi, lorsqu'il courtisait Momo l'an passé. Shôjo manga oblige, il est selon toute vraisemblance celui qui finira avec Sae, reste à savoir maintenant comment ça va se faire, à moins qu'Ueda, spécialiste elle aussi des coups tordus, ne laisse poindre une autre solution.

Les dessins de la mangaka n'ont pas foncièrement évolué depuis les derniers volumes de Peach Girl. Ainsi, on retrouve son style caractéristique, quoiqu'un peu moins "rond" tout de même, avec un trait fin fermé et précis, au service d'un character design efficace qui a fait ses preuves. Le cadrage est un peu éparpillé selon les planches, mais reste tout à fait lisible, à défaut d'être d'une limpidité totale.

En bref, ce manga s'adresse en priorité à ceux qui ont lu et apprécié la première série qu'est Peach Girl. Les nouveaux lecteurs qui n'ont pas eu la chance de la lire, peuvent également se plonger dedans, mais manqueront certains événements de taille qui, "heureusement", sont relatés de manière condensée dans un chapitre bonus situé en fin d'ouvrage, mais du point de vue de Sae. Quoi qu'il en soit, Ura Peach Girl démarre au quart de tour, et c'est plutôt bon signe.

ADAPTATION FRANÇAISE

Génération Comics réalise un bon ensemble qui est cependant entaché de quelques petites coquilles qui auraient pu être évitées. Si la qualité matérielle de l'ouvrage est loin d'être au top (surtout pour le papier), l'éditeur se rattrape par une traduction qui s'avère très efficace et un très bon rendu des planches. Dans les points noirs, on relève un manque de rigueur au niveau du lettrage, dont certains textes n'ont visiblement pas eu droit à la bonne police de caractère. On se retrouve ainsi avec des Comics sans MS à droite à gauche, et parfois même en plein milieu d'un texte. Enfin, notons aussi la laideur rare des onomatopées "retravaillées" (surtout les plus grosses) qui enlaidient de manière considérable les planches sur lesquelles elles se trouvent. Sens de lecture hélas inversé, certainement pour rester en concordance avec la première série.

DU MÊME AUTEUR



Avatar
RYO
17/09/2005

Fiche Technique

Titre :

Ura Peach Girl

Titre original :

Ura Peach Girl

Auteur(s) :

Miwa Ueda

Éditeur :

Panini Manga

Nombre de volumes :

En France :

3 (en cours)

Au Japon :

3 (en cours)

Prix indicatif :

6,80 €

Type d'ouvrage :

Manga

Titre couverture

Édition française (3)
Édition originale (3)
A vous de jouer
- Ajouter votre avis
- Réagir sur le forum
- Vos avis (1)
- Acheter sur :
   www.amazon.fr

 
fondEn bref

Dessin : 15/20

Très bon dans son genre.

Scénario : 14/20

La trépidante vie de "Sae, la petite peste".

Fun : 14/20

Un bon divertissement.

Adaptation : 13/20

Petits problèmes de lettrage, onomatopées laides, sens de lecture français, papier rêche, etc.

Intérêt : 83 %

Un très bon démarrage orchestré par une Sae qu'on retrouve avec plaisir.

Haut de page